France: politique économique

Politique économique:
En France, Pierre Gattaz, le président du MEDEF (organisation patronale) a récemment proposé que «La France sorte de la convention 158 de l’Organisation internationale du travail (OIT) qui oblige à justifier un licenciement, afin de lever la crainte de l’embauche chez les chefs d’entreprises.»

Rien de moins.

Je trouve que M. Gattaz est bien trop généreux et même timoré dans ses demandes. Ne demander que ça relève de l’abnégation pure et simple. Le pauvre, il faut l’aider dans ses récriminations.

Tant qu’à y être, M. Gattaz devrait également ajouter à ses propositions:
— les punitions corporelles pour les employés récalcitrants
— 100 coups de fouet pour toute insubordination avérée
— déduction sur la paye d’un mois de salaire par minute de retard
— droit de cuissage des patrons et chefs de service sur les nouvelles employées.

Enfin, une France compétitive!

http://www.charentelibre.fr/2014/11/04/gattaz-veut-supprimer-l-obligation-de-justifier-les-licenciements,1923265.php

Publicités

5 réflexions sur “France: politique économique

  1. C’est un peu comme le gouverneur de la Banque du Canada, Stephen Poloz, qui a encouragé les jeunes Canadiens sans emploi à faire du bénévolat pour acquérir de l’expérience dans leur domaine… C’est bien beau dans le CV, mais ce n’est pas ça qui va mettre du pain sur la table ni payer les comptes.

    J'aime

  2. Sachez que nos gouvernements successifs au Québec encourage le travail au noir…pas le travail au noir des manuels (menuisiers, plombiers,…etc) ben non, mais celui des employés de bureau et professionnels de tout genre, cela OUI. Un travailleur autonome, s’il n’a pas accumulé $25,000 de factures n’est pas obligé de s’inscrire comme payeur et collecteur des taxes de 5% et 9.5%. Il ne reste donc aucune preuve qu’il y a eu échange d’argent et le contractuel ne se fera pas repérer tant qu’un vérificateur d’impôt ne vient pas vérifier la compagnie et s’intéresse aux factures sans taxes. Le contractuel va-t-il déclarer tous ses revenus dans son impôt, en cacher la moitié pour rester en bas du $25,000? A vous de le deviner. MAIS LE PIRE dans tout cela, les compagnies trouvent cela très bien car elles ÉCONOMISENT BEAUCOUP avec ces types de contractuels: pas de bénéfices sociaux, pas de plan de pension, pas d’assurances, pas d’achat d’espace de bureau, de mobilier, d’équipement et en plus, pas de taxes. EH RÉVEILLEZ-VOUS c’est comme cela que le travail à plein temps diminue et qu’il n’y a pas de création d’emploi et que l’économie est en décroissance. Le gouvernement ne perçoit plus d’impôts sur les salaires, sur les factures et ils cherchent où l’argent est passé. Et nos gouverne.ments croient qu’on est dupe des avantages qu’ils accordent à bon nombre de leurs petits amis. La rétribution s’en vient. Si les mauvaises nouvelles de l’emploi continuent comme cela, même les émigrants vont chercher ailleurs une société plus intelligente de sa survie et plus prospère. Les dommages collatéraux de nos gouverne.ments n’ont pas fini de plomber nos portefeuilles personnels. Faites courir l’information et finalement, quelqu’un va la repiquer et enfin réagir devant cette absurdité.

    J'aime

    • Bonjour Jelinous

      Je comprends un peu votre indignation, mais vous faites erreur sur plusieurs points:
      • La limite n’est pas 25000$ mais 30000$, depuis belle lurette
      • Contrairement à ce que vous dites, même s’il y a des cas « sans preuve » ou sans trace, il peut quand même y en avoir lorsque le client du travailleur autonome déclare les montants payés au travailleur autonome dans ses dépenses afin de les déduire; c’est effectivement aux vérificateurs (internes ou externes) de, justement, faire leurs vérifications. À moins que vous ne vouliez affirmer que tous les travailleurs autonomes qui gagnent moins que 30000 $/an soient tous des fraudeurs. Ce qui serait, au minimum, une grossière erreur.
      • Si le travail à temps plein diminue, ce n’est pas la seule raison, même si vos explications se tiennent. La diminution du travail à temps plein provient aussi du fait que la richesse collective est confisquée (voire, extorquée) en faveur de quelques privilégiés. La corruption, le népotisme, la prévarication, l’évasion fiscale, les fiducies frauduleuses, l’abus de biens sociaux et tout ce qui profite aux « tinamis » cause bien davantage de pertes nettes qu’un travailleur autonome qui ne déclarerait pas la totalité de ses revenus.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s