Le principe de la « tentation »…

Lorsque nous sommes touristes ailleurs, et surtout en pays étranger, plusieurs sites web regorgent de conseils. Des sites tout à fait « officiel » comme celui de « Conseils aux voyageurs et avertissements » du gouvernement canadien ou même l’équivalent du gouvernement français (« France diplomatie »); ou même n’importe quel site de voyage, de tourisme.

On y trouve des conseils de comportements, de choses à éviter ou à faire, dans toutes sortes de domaines, y compris en ce qui conerne notre sécurité physique comme par exemple: Quoi faire en cas de tremblement de terre lorsqu’on voyage dams une zone « à risque ».

Parmi toutes ces familles et catégories de conseils, un type conseil revient systématiquement:

Quelques exemples en vrac (extraits):

— Les vols (dont les vols à main armée, les vols de sac à l’arraché et les vols à la tire) sont fréquents au (pays).

— Faites preuve de vigilance en tout temps, même lorsque vous vous trouvez dans un endroit habituellement considéré comme sûr.

— Prenez soin de ranger vos effets personnels en lieu sûr pour diminuer le risque de devenir une cible pour les voleurs.

— Laissez votre passeport et vos objets de valeur dans le coffre-fort de l’hôtel, et non pas dans votre chambre ou sur la plage pendant que vous vous baignez.

— Optez pour une tenue sobre et évitez de porter des bijoux de valeur.

— Rangez toujours vos objets de valeur à l’abri des regards

— Évitez de faire étalage de votre richesse et d’exhiber vos objets de valeur, en particulier vos bijoux

— Gardez autant que possible à l’abri des regards vos appareils photo et vos appareils électroniques portatifs

— Évitez de vous promener seul après la tombée de la nuit

 

Bref, en gros, (et en lettres capitales):

NE PAS FAIRE ÉTALAGE DE RICHESSE…

Et personne, absolument personne ne trouve rien à y redire. Et c’est bien normal.

 

Alors maintenant, je voudrais bien qu’on m’explique pour quelles raisons le principe de pur bon sens de « NE PAS FAIRE ÉTALAGE DE RICHESSE », de ne pas se promener seule dans des endroits « dangereux », de ne pas boire d’alcool avec des inconnus, etc. deviendrait d’un seul coup un ignoble message masculiniste, machiste, sexiste, etc.??? Qu’y a-t-il donc de sexiste et de machiste lorsqu’on prévient que les femmes, particluièrement elles, NE DEVRAIENT PAS NON PLUS FAIRE ÉTALAGE DE LEURS « ATOUTS » afin d’éviter tout risque, y compris les risques d’agression????

Et qui prodigue généreusement ce genre d’avertissement et de mise en garde? Les mêmes sites gouvernementaux de « voyage », de « tourisme »…

Quelques exemples en vrac (extraits):

— Évitez de donner l’impression que vous êtes perdue ou vulnérable

— Respecter les conseils vestimentaires et de tenue indiqués

— Éviter de marcher dans des rues désertes

— Évitez de porter des vêtements ajustés qui pourraient être considérés provocants

— Il faut comprendre aussi que dans certaines sociétés, les hommes d’affaires considèrent qu’il est acceptable de vous faire la cour ou de vous faire des propositions

— En adaptant vos tenues vestimentaires et votre comportement, vous serez plus en mesure de communiquer aisément avec la population locale

— Les codes vestimentaires sont particulièrement stricts dans certaines sociétés

— Renseignez-vous sur les lois locales relatives à la baignade nue ou en monokini avant de vous déshabiller

— Soyez au courant des risques de vous retrouver seule avec des hommes inconnus

— Pensez-y deux fois avant de quitter un bar ou une fête avec une personne que vous venez de rencontrer

Au lieu d’accepter l’évidence, au lieu de composer avec la réalité, les réalités, aussi injustes soient-elles, on entend plutôt « je m’habille comme je veux! », « je vais où je veux! », « je sors avec qui je veux! », « je rentre à l’heure que je veux! », « je bois ce que je veux! avec qui je veux! », etc. etc.

Alors maintenant, je pose les questions suivantes:

• Pourquoi trouve-t-on normal et anodin de se faire dire de ne pas afficher ostensiblement ses « richesses » (matérielles) et anormal voire sexiste de se faire dire ne pas afficher ostensiblement ses « atouts » (physiques) si on veut éviter les ennuis??

• Pourquoi le principe de « tentation » est-il envisageable et peut faire l’objet de discussions « normales et sans hystérie» dans le cas d’un voyageur qui étalerait ses richesses, mais pas dans le cas d’une femme qui exposerait ses atouts physiques?

• Pourquoi une/e touriste qui se ferait dérober sa montre bien en vue au poignet, des bijoux voyants ou des objets de valeur peut se faire dire sans protester qu’il aurait dû se montrer plus prudent et moins « exubérant » dans sa richesse mais que le même genre de reproche serait considéré comme inacceptable par une femme légèrement vêtue et agressée en pleine rue ou dans un droit « désert », « à risque » ou après avoir bu de l’alcool avec inconnu?

• Pourquoi les plus élémentaires règles de prudence (affichage, ostentation, étalage) seraient-elle universellement acceptables en matière de bien matériels mais immorales et sexistes en matière de sécurité personnelle?

• Pourquoi les touristes et les voyageurs devraient-ils être prudents et se comporter avec bon sens, mais que ce même bon sens et que cette même prudence « de rigueur » seraient considérés comme une atteinte intolérable à la « liberté » des femmes?

Qu’on ne me dise pas non plus que je banalise les agressions sexuelles ou que je les mets sur le « même plan » qu’une agression de vol (vol à la tire, vol à l’arrachée, etc.). Parce que, justement, selon les pays, on peut qualifier « d’agression sexuelle » le fait de « siffler une femme », alors qu’un vol à l’arrachée peut (quand même) se terminer par la mort de la personne agressée (plus souvent que par celle de l’agresseur). Surtout si la personne volée, agressée décide de résister. Dans un cas il peut n’y avoir que vexation et dans l’autre, décès. Tout comme une agression sexuelle peut se terminer par une mort et un vol à l’arrachée ne rester qu’un vol, surtout si la victime ne s’en aperçoit pas. Et je sais très bien que l’intégrité physique d’une personne est bien plus importante et précieuse que l’intégrité d’un objet, même de valeur. Le principe ici n’étant pas de graduer la gravité de l’agression mais de rester sur le plan « moral » du concept de la « tentation ».

Malgré toutes ces précautions de langage, les mauvaises langues et les personnes de mauvaise foi vont sans doute s’écrier que je fais l’apologie du viol ou de l’agression sexuelle… Ce qui est archi-faux, bien entendu (mais on sent toujours le besoin de le re-re-préciser…). À ces esprits réducteurs, à ces ânes bâtés, à ces hypocrites, à tous ces imbéciles; je leur demande de me jurer qu’ils n’ont jamais donné de tels conseils de « prudence » à leur fille, leur amie, leur soeur, etc. en voyage ou ailleurs…

Je ne doute absolument pas de la capacité de la plupart des intervenants sur cette page de débattre normalement. Par contre, je doute énormément de la capacité de débattre froidement de la plupart des gens sur beaucoup de sites, de pages, de forums et dans la vie publique.

 

Publicités

5 réflexions sur “Le principe de la « tentation »…

  1. Ce que je trouve grossier ici, c’est que si on n’est pas forcément d’accord avec tes idées, on est forcément des « esprits réducteurs, à ces ânes bâtés, à ces hypocrites, à tous ces imbéciles »? Ce journal existe pour débattre de tous les points de vues, et je trouve extrêmement réducteur ce que tu y as écrit en tentant de prévenir les commentaires qui seraient divergents des tiens. On a droit au désaccord, et on y a droit sans être traités d’imbéciles!

    J'aime

  2. Tes remarques sont EXTREMEMENT décevantes pour la simple raison que tu sembles faire partie (jamais je ne l’aurais cru) des personnes qui jugent un écrit (texte ou phrase) sans l’avoir lu ou sans l’avoir compris. C’est à cause de ce type de comportement malvenu qu’il y a des « guerres de mots » sur les réseaux sociaux. À cause de personnes comme toi, qui, piquées au vif par un mot, un terme, NE SE DONNENT MÊME PAS LA PEINE de lire attentivement un texte avant de le commenter.
    Alors, soit tu as mal lu; soit, pire encore, tu fais semblant de ne pas avoir compris.
    PAS UNE SEULE FOIS je n’ai critiqué « à l’avance » des opinions divergentes des miennes
    PAS UNE SEULE FOIS je n’ai refusé mon « accord » pour le « désaccord »
    PAS UNE SEULE FOIS je n’ai traité quiconque d’imbécile et toi encore moins
    Lorsque je parle de «esprits réducteurs, à ces ânes bâtés, à ces hypocrites, à tous ces imbéciles»; je fais TRÈS CLAIREMENT référence à une et une seule catégorie de personnes : c’est-à-dire, les «mauvaises langues et les personnes de mauvaise foi vont sans doute s’écrier que je fais l’apologie du viol ou de l’agression sexuelle». Pas les personnes qui manifesteront leur désaccord. Et c’est là l’essentiel, que tu as manifestement « skippé ».
    Ainsi donc, en me faisant clairement dire ce que je n’ai pas dit, je ne vois que les deux possibilités que j’ai mentionnées et que je reprends ici:
    — Soit tu as mal lu (en fait, très très mal lu)
    — Soit, pire encore, tu fais semblant de ne pas avoir compris (pure mauvaise foi?)

    J'aime

    • J’ai très bien lu ton texte, et plus d’une fois. Je ne suis pas de mauvaise foi, mais comment pourrais-je t’en convaincre? Je suis simplement en désaccord avec toi sur le sujet, et oui je trouve que ces propos font l’apologie du viol. C’est promouvoir l’idée de la femme objet, l’idée qu’elle a aurait pu prévenir son viol. Le viol est majoritairement perpétré par des gens qu’on connait, donc pour moi ce n’est pas un argument. Comparé un vol et un viol… et bien tu peux voir le vidéo de la BBC que j’ai ajouté en hyperlien pour voir ce que j’en pense. Est-ce que je t’ai mal compris? Peut-être, mais il me semble que tu dis qu’il est normal et simple prudence d’aviser les femmes de faire attention à ce qu’elles portent et à leur comportement, non? Pour ton information, on ne m’a jamais dit je me couvrir et de ne pas me promener le soir en tenue légère, et je me suis promis de ne jamais le dire à mes filles. Je préférerais encore faire prendre des cours d’autodéfense à mes enfants que de les inciter à croire qu’elles pourraient être responsables d’une agression par leur manque de vigilance.

      J'aime

      • Un lien vers la vidéo? Tu n’es pas capable d’argumenter autrement que par personne interposée et en m’accusant de faire l’apologie du viol? Pour quelqu’un qui a une formation scientifique (et donc rationnelle, en principe), je pense qu’une sérieuse remise en question devient indispensable.
        Que tu sois en désaccord avec moi? Aucun problème.
        Que tu m’aies mal compris? Sans aucun doute.
        Que je fasse l’apologie du viol? Délire total, aberration sans nom.
        ___
        Comme on dit (et je le dis):
        JE suis responsable de ce que J’ÉCRIS.
        PAS de ce que TU comprends.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s