Niveau de confiance et marge d’erreur

Je me posais une question comme ça… La marge d’erreur est acceptable pour qui ? Pour le client, la grosse entreprise pharmaceutique ou le gouvernement, qui a commandé l’étude ? Ou pour le patient (la personne) qui souffre maintenant d’effets secondaires indésirables ? La marge d’erreur et le niveau de confiance sont acceptables pour qui…